CCNV – lauréate de la bourse 2015

La prestation de soins à la population vieillissante des collectivités autochtones est extrêmement complexe, au vu notamment de l’augmentation du nombre d’aînés recevant un diagnostic de maladie chronique.

Sharlene WLa recherche de Sharlene Webkamigad portera sur la démence et la maladie d’Alzheimer dans les collectivités autochtones. Elle sera axée sur l’élaboration de politiques et de programmes fondés sur la culture qui procureront des connaissances, des compétences en prise en charge de la maladie et une meilleure qualité de vie aux personnes atteintes de démence et à leurs soignants et aidants.

Pour citer Sharlene :

« Nos anciens portent en eux un trésor qu’il nous appartient de découvrir. Ils sont là pour raconter leur vécu et pour apprendre l’art de vivre à leurs enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Sans leurs souvenirs, nous ne pouvons porter leur héritage. Leur mémoire restera plus vive s’ils peuvent constamment narrer leurs histoires dans une atmosphère conviviale. N’oubliez pas de rendre visite régulièrement à vos aînés pour limiter la progression de la maladie d’Alzheimer et des démences connexes et améliorer leur qualité de vie. »

_____________________________________________________________________________

Plan d’action de Sharlene Webkamigad

L’étude …

  • procurera un modèle permettant aux collectivités autochtones de discuter de l’application des connaissances sur la démence
  • fournira des orientations sur un contenu et des méthodes de prestation culturellement adaptés

La recherché …

  • encouragera l’élaboration de politiques et de programmes en sécurité culturelle, promotion de la santé, littératie en matière de santé et application des connaissances
  • procurera des connaissances, des compétences en prise en charge de la maladie et une meilleure qualité de vie aux personnes atteintes de démence et à leurs soignants et aidants. Les organisations de santé, collectivités et familles autochtones disposeront d’approches fondées sur la culture pour parler de la maladie d’Alzheimer et de la démence et en apprendre davantage à leur sujet

Pour obtenir ces résultats, Sharlene …

  • communiquera avec des aînés et des soignants et aidants autochtones pour mettre au point des approches adaptées d’éducation sur la démence afin d’aider les soignants et aidants autochtones de personnes atteintes de démence
  • examinera les façons de parler respectueusement de la démence, les besoins en matière de connaissance de la démence et la façon dont les soignants et aidants autochtones préfèrent se renseigner sur les changements cognitifs accompagnant le vieillissement