l’histoire de Natania

Les bourses d’études et subventions de recherche de la FIIC servent à réaliser des rêves, comme ceux de Natania, boursière de la FIIC…

AnitaJe m’appelle Natania Abebe et j’étudie en quatrième année de sciences infirmières à l’Université d’Ottawa. J’aimerais vous dire pourquoi j’ai voulu devenir infirmière.

Personne n’ayant fait de baccalauréat en sciences infirmières dans ma famille, je ne savais vraiment pas dans quoi je m’engageais quand j’ai entrepris ce programme. Les études infirmières sont très exigeantes, mais cela vaut la peine puisque je vais pouvoir faire une différence dans la vie des autres en exerçant ma profession.

Avant de commencer mes études, tout ce que je savais des infirmières venait de ce que j’avais vu à la télévision.

On dit que les infirmières sont au cœur des soins de santé. D’après mon expérience, elles sont aussi les yeux, les oreilles et parfois le nez du système de santé ! (En passant, je pense que toutes les infirmières se souviennent de la première fois où elles ont senti le C. diff. Il y a des odeurs très caractéristiques à l’hôpital.) En fait, j’ai choisi la profession infirmière parce que je me soucie des gens. Je veux aider les autres. Les infirmières incarnent cet altruisme compatissant.

Très peu de professions vous font plonger instantanément dans l’intimité de gens qui n’avaient pas l’intention de lier connaissance avec vous. J’arrive au travail et j’apprends tout de la vie de personnes qui se trouvent en situation vulnérable. On ne vient pas à l’hôpital pour faire une sortie – ce n’est pas un hôtel. Il faut que vous alliez vraiment mal pour vous y retrouver. Je n’oublie jamais que c’est un privilège d’aider quelqu’un à guérir. Parce que les infirmières font un travail de guérison. Elles passent plus de temps avec les patients que tout autre membre de l’équipe soignante et elles ont plus que quiconque l’occasion de répondre présentes et d’aider les malades à se rétablir.

En plus de mes cours à l’Université d’Ottawa, j’ai accumulé les expériences qui feront de moi une meilleure infirmière, de la recherche en épidémiologie au mentorat auprès des étudiantes, en passant par la recherche clinique en neurologie pour différents types de cancer et la théologie. Récemment, en tant que représentante étudiante, j’ai proposé que notre école organise une conférence basée sur les travaux de la Commission de la vérité et de la réconciliation. Ma plus grande fierté vient du bénévolat que j’ai accompli au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et qui reste une source d’inspiration dans mon travail.

Je tiens à remercier tous les donateurs généreux qui m’ont permis de poursuivre mes études. Pour être infirmière, il faut avoir du cœur, mais cela ne suffit pas. Il faut aussi une solide formation théorique qui s’acquiert en classe.

Grâce à votre générosité, je peux rester aux études et payer mes frais de scolarité. Plus important encore, je vous remercie pour ce que vous avez apporté à toutes les boursières de la FIIC. Plus que jamais, il importe d’encourager les infirmières à grandir et à évoluer avec la profession. Par votre aide, vous nous donnez l’occasion de nous épanouir dans toutes les dimensions de la carrière infirmière, comme le leadership et la recherche. Plus nous aurons de leaders dans notre domaine et de visibilité auprès du public, mieux ce sera. Nous sommes la dernière ligne de défense pour nos patients et notre voix compte ! En finançant des bourses pour les étudiantes, vous permettez aux générations montantes de développer la profession. Une fois diplômée, j’ai l’intention d’être infirmière en oncologie. Je sais que j’y arriverai grâce à votre soutien.

Je profite de l’occasion pour vous demander d’apporter un changement tout simple mais combien important à la façon dont vous contribuez à la FIIC – en faisant des dons mensuels ! Merci de soutenir les infirmières et infirmiers du Canada !

Natania Makonnen Abebe

P.-S. Vos dons mensuels changeront votre vie et celle des infirmières et infirmiers, des patients et de nos collectivités ! Allez à cnf-fiic.ca pour faire votre don dès aujourd’hui !