Notre histoire

L’histoire de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada suit dans une large mesure celle de l’assurance maladie au pays. Au début des années 1960, la société canadienne était vivement préoccupée par l’état du système de santé.

En 1961, toutes les provinces du Canada ont adhéré à la Loi sur l’assurance-hospitalisation et les services diagnostiques – législation novatrice qui créait un véritable régime national d’assurance maladie universelle. Le Canada a opté pour le financement public du système de santé et ne l’a jamais regretté.

La même année, on instituait la Commission royale d’enquête sur les services de santé, laquelle a émis quatre recommandations dont l’une consistait à se pencher sur l’enseignement infirmier.

Auparavant, l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) avait demandé à Helen Mussallem, Ph.D., de réaliser une enquête auprès des écoles de sciences infirmières du pays afin d’évaluer dans quelle mesure elles étaient prêtes à adopter un système national d’agrément. Ses conclusions et celles de la Commission ont convaincu l’AIIC qu’il était temps de mettre sur pied un comité spécial chargé de créer une fondation.

Ce comité réunissait neuf femmes qui envisageaient l’attribution d’un rôle beaucoup plus important aux infirmières et infirmiers dans le système de santé. Ces visionnaires – Helen Carpenter, Alice Girard, Ella Mae Howard, Corinne Laflamme, Katherine MacLaggan, Electa MacLennan, Lillian Pettigrew, Mary Richmond et Pearl Stiver – ont contribué à la création de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada.

Elles rêvaient de faire des soins infirmiers une profession reconnue et respectée. Elles ont pressenti que les études infirmières pouvaient aller bien au-delà du diplôme obtenu à l’hôpital. Elles ont compris que les infirmières et infirmiers pouvaient jouer un rôle beaucoup plus étendu et plus important dans les soins aux patients dans une vaste gamme de spécialisations. Elles savaient que les infirmières et infirmiers voudraient apprendre et approfondir leurs connaissances tout au long de leur carrière.

La mise sur pied de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada en 1962 a changé les choses pour les infirmières et infirmiers du pays qui ne disposaient jusqu’alors d’aucune source d’aide financière pour poursuivre leurs études, puis mener des recherches sur les soins infirmiers.

Depuis 50 ans, la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada a accordé des bourses d’études et de soutien et des subventions de recherche à plus de 1 500 infirmières et infirmiers et étudiantes et étudiants en sciences infirmières au pays. Ceci représente plus de 10 millions de dollars. En plus de transformer la vie des infirmières et infirmiers, ces sommes ont grandement amélioré l’expérience et la santé des millions de patients qui ont profité de nos investissements.

Tous les collaborateurs de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada sont très fiers du travail incroyable accompli jusqu’à maintenant, mais il reste beaucoup à faire.

Actuellement, nous ne pouvons accorder de bourse qu’à une personne méritante sur cinq qui en fait la demande. Nous devons faire beaucoup plus pour donner suite à la vision des neuf femmes déterminées qui nous ont mis en route en 1962. Nous avons la ferme intention de contribuer à la pleine réalisation de cette vision.