Bukama Muntu

CNF photograph

En juin 2019, j’ai obtenu un baccalauréat avec majeure en études sur les femmes et le genre et mineures en psychologie et en littérature anglaise à l’Université de Toronto. J’ai terminé ma première année de sciences infirmières à la Faculté Lawrence S. Bloomberg de l’Université de Toronto en juin et j’entame la dernière année de ce programme. Je suis attirée par la profession infirmière parce qu’elle allie la pratique fondée sur des données probantes, le plaidoyer et la collaboration interprofessionnelle afin de dispenser des soins de santé optimaux. De plus, mes études sur les femmes et le genre me donnent une compréhension globale de l’influence des déterminants sociaux sur la santé. Ainsi, quand je serai infirmière, j’espère pouvoir intervenir pour réduire les disparités en santé dont souffrent les populations marginalisées.

Durant mon baccalauréat et mes études postsecondaires, j’ai été assistante de recherche à l’urgence de l’Hôpital pour enfants malades de Toronto, j’ai révisé un chapitre d’un manuel de soins infirmiers en santé mentale avec l’ex-directrice de l’école de sciences infirmières Daphne Cockwell à l’Université Ryerson et j’ai travaillé à un projet d’amélioration de la qualité visant à jauger l’efficacité d’une évaluation des besoins en santé communautaire dans un quartier minoritaire. Je suis particulièrement fière que mon apport soit mentionné dans un manuel de sciences infirmières, puisque j’ai appris l’importance de mettre à profit l’érudition pour orienter la pratique infirmière fondée sur des données probantes.