Martin Herzan

Bourse John Vanderlee

Bourse John Vanderlee

C’est avec reconnaissance que je reçois la bourse John Vanderlee de la FIIC. Après plus de dix ans de travail dans les médecines douces en qualité de naturopathe accrédité, j’ai décidé de réorienter ma carrière en vue de devenir infirmier praticien. En effet, je constatais qu’en tant que naturopathe, je ne pouvais aider les personnes qui avaient le plus besoin de mes soins — les patients à revenu fixe ou qui n’ont pas d’assurance maladie complémentaire. Je trouvais aussi que la philosophie des soins infirmiers – qui consiste à prodiguer des soins holistiques et à privilégier la prévention, l’éducation et la mobilisation – s’harmonisait étroitement avec les principes de la naturopathie. Je continue d’exercer ma profession à temps partiel durant mes études, mais je devrai probablement réduire mes heures de travail durant ma troisième année de baccalauréat vu les exigences du programme ; ma bourse me facilitera donc la tâche.

Mon expérience en médecine est très utile lors de mes stages aux soins intensifs et à l’urgence, puisque je suis toujours à l’affût d’un indice inaperçu qui a un impact sur la santé du patient. J’adore ce travail. Je remercie la FIIC et les donateurs d’avoir institué cette bourse. Je ne sais pas où cette carrière me mènera et comment elle se conjuguera avec ma pratique privée. Je tâche simplement de faire de mon mieux pour tous les patients.