Arden McAlpin

IMG_4426 2

Cet automne, j’entre en quatrième année de sciences infirmières. Il ne me reste qu’un an avant d’être diplômée. Comme le temps passe! Plus j’apprends à connaître la profession infirmière, plus je sais que j’ai fait le bon choix. Je me demande d’ailleurs pourquoi je ne m’en suis pas rendu compte plus tôt. Enfant, j’étais celle qui avait une trousse de premiers soins sous la main et qui restait en compagnie de ceux qui ne se sentaient pas très bien. J’étais heureuse de savoir que je pouvais aider les autres. C’est un privilège de pouvoir traduire cette empathie dans une carrière qui fait aussi appel à la science et à la réflexion critique.

Je me suis découvert un intérêt particulier pour la santé maternelle et infantile et la santé des femmes l’an dernier. J’ai pleinement apprécié mon stage en obstétrique et gynécologie et j’étais triste lorsqu’il a été brusquement interrompu par la pandémie de COVID-19. De retour à Kingston, je copréside un groupe qui milite en faveur de l’équité menstruelle dans notre communauté. Cette année, je compte poursuivre mon travail de sensibilisation aux moyens écologiques de gérer les menstruations, comme les tampons en tissu et les coupelles menstruelles.