Deborah Mansell

Deborah Mansell PhotoJe suis doctorante en sciences infirmières à l’Université de Calgary. Sous la supervision du professeur Andrew Estefan, je mène une enquête narrative portant sur la façon dont les mères biologiques lesbiennes décrivent leur expérience des soins de maternité.

Mon expérience d’infirmière en maternité a débuté en 1999 dans une unité de travail et d’accouchement très fréquentée à Calgary. En 2004, j’ai obtenu ma maîtrise en sciences infirmières qui portait sur les facteurs influençant la motivation des mères à allaiter. J’ai travaillé comme infirmière en santé publique postnatale, géré une clinique de santé féminine/unité de travail et d’accouchement et dirigé un site d’un centre de soins tertiaires. J’ai enseigné les sciences infirmières à titre de chargée de cours à l’Université de Calgary (2008), puis de professeure associée à l’Université Mount Royal. J’ai donné des cours de soins materno-infantiles à des étudiantes de premier cycle en sciences infirmières ainsi que dans le cadre du programme de transition à l’intention des infirmières formées à l’étranger.

De retour aux études pour faire un doctorat en 2016, j’ai choisi de mieux comprendre l’expérience vécue par les mères biologiques lesbiennes qui font appel aux soins de maternité. Ma recherche racontera leur vécu pour aider les soignants à mieux « voir » comment ces mères perçoivent les soins qui leur sont dispensés. Ce genre de recherche peut aider les infirmières, médecins et sages-femmes à planifier des services de maternité inclusifs, tout en identifiant des domaines où il y aurait lieu de parfaire la formation des étudiants/professionnels de la santé pour leur permettre d’offrir des soins efficaces, sûrs et bienveillants aux mères biologiques lesbiennes.