Emily Hyde

Emily HydeJe suis devenue infirmière et je continue d’adorer cette profession en raison des multiples apports positifs des infirmières aux soins de santé et à la vie des personnes dont elles s’occupent. En plus d’être au chevet des malades, les infirmières forment de nouvelles infirmières, dispensent une formation permanente à des infirmières chevronnées, dirigent des programmes et des services de santé, font des recherches, et j’en passe. Cette diversité des fonctions reflète celle des personnes qui entrent dans la profession; il y en a vraiment pour tout le monde.

Je travaille comme infirmière clinicienne enseignante en plus de m’occuper des malades aux soins intensifs. Quand je pense à mon travail, je suis fière de constater que j’ai eu un impact positif sur la santé des Manitobains, soit à l’échelle des programmes de soins, soit dans la vie d’un seul patient.

Mes études de maîtrise en sciences infirmières à l’Université du Manitoba portent sur les maladies cardiaques, qui sont la troisième cause d’hospitalisation en importance au Canada. J’espère contribuer à améliorer la qualité de vie des Manitobains qui obtiennent leur congé de l’hôpital après une crise cardiaque.

C’est un honneur pour moi d’avoir reçu la bourse Helen Glass de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada.