Leah Carrier

Leah PhotoÉtant autochtone et membre de la communauté LGBTQ, mes recherches et mes intérêts cliniques portent la marque de mes expériences et de la manière dont mon appartenance culturelle a influencé mes interactions avec le système de santé. Ces expériences me motivent à militer en faveur d’un système de santé plus inclusif à l’égard des groupes minoritaires. J’ai choisi la profession infirmière parce qu’elle ouvre de vastes possibilités; les infirmières peuvent aussi bien travailler au chevet des patients qu’œuvrer dans le domaine de la recherche, des politiques et de la défense de la santé. De plus, le fait de vivre avec une maladie chronique incurable m’a convaincue de l’importance du rôle des infirmières dans la prestation de soins holistiques aux patients et à leurs proches; ce sont en effet des infirmières en santé communautaire qui m’ont prodigué soins, formation et soutien lorsque j’ai appris que j’étais malade.

Je travaille actuellement comme infirmière et coordonnatrice de recherche au Centre de santé IWK dans le cadre de l’initiative de guérison des enfants autochtones. Récemment, j’ai été acceptée au programme de doctorat en sciences infirmières, où j’ai l’intention de mener une recherche communautaire sur l’expérience de la douleur chez les enfants autochtones et la santé mentale des enfants et des adolescents. Je remercie la FIIC et ses généreux donateurs de m’aider à réaliser ce projet et à travailler à rendre le système de santé plus inclusif à l’égard des patients et des familles issus de la diversité.