Navdeep Dhillon

Navi-WebSize-002

La profession infirmière m’a plu en raison de sa nature polyvalente et dynamique. J’apprécie la diversité des carrières qu’ouvre une formation en sciences infirmières, dans des domaines comme la promotion de la santé, l’administration, les soins actifs et les soins communautaires. Malgré toute la satisfaction que m’a apportée ma pratique infirmière à l’unité de chirurgie de l’Hôpital général de Vancouver, je désirais ardemment étendre mes connaissances et parfaire ma pratique. Je voulais acquérir la latitude de prendre des décisions, de défendre mes patients et d’avoir un impact positif plus direct sur leur santé. Ce désir d’autonomie m’a conduit à m’inscrire à la maîtrise en sciences infirmières – profil IP à l’Université de la Colombie-Britannique. Après avoir obtenu ce diplôme cette année, j’entends travailler dans les soins primaires et prodiguer des soins globaux à des patients de tous âges, en mettant l’accent sur la promotion de la santé et la prévention des maladies. De plus, je m’intéresse particulièrement à la santé transgenre et je cherche des moyens de rendre les services de santé primaires plus accessibles et plus inclusifs pour de tels groupes minoritaires. Cet intérêt s’est aussi traduit par la rédaction d’un article intitulé « Bridging Barriers to Cervical Cancer Screening: A Scoping Review », publié récemment dans l’American Journal of Men’s Health.