Paula Kelly

Paula Kelly JPEGJ’ai eu la chance d’être élevée par des parents qui donnaient l’exemple d’une vie saine et dynamique. À l’adolescence, j’ai fait partie de l’équipe olympique canadienne de natation et j’ai représenté mon pays dans d’innombrables compétitions à travers le monde. Très jeune, j’ai constaté les avantages d’un mode de vie actif pour la santé et le bien-être physique et mental. De là, j’ai décidé de devenir infirmière. Une fois diplômée, j’ai travaillé d’un bout à l’autre du Canada, surtout dans les soins dispensés pendant le travail et l’accouchement. En m’occupant des femmes et de leur famille, je me suis vite rendu compte du privilège que j’avais de participer à ce moment riche en émotions. Ceci m’a incitée à poursuivre mes études en obtenant un baccalauréat à l’Université de Victoria et une maîtrise à l’Université de la Colombie-Britannique. Actuellement, j’enseigne à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Memorial de Terre-Neuve. Il y a quatre ans, j’ai entrepris des études de doctorat en sciences infirmières axées sur l’organisation sociale des soins de santé, le savoir infirmier et le travail des infirmières.