Rachel Ollivier

Rachel Ollivier PhotoJe suis doctorante en sciences infirmières à l’Université Dalhousie et infirmière au Centre de santé IWK. Après avoir obtenu mon baccalauréat en sciences infirmières à l’Université de la Colombie-Britannique à Okanagan en 2016, j’ai exercé mon métier dans différents cadres de soins aigus médico-chirurgicaux. Mes domaines de recherche englobent la santé mondiale, la santé des femmes et la santé maternelle et mes recherches de doctorat porteront sur la santé sexuelle postpartum. En conjuguant études universitaires et pratique clinique, je suis en mesure d’explorer des pistes significatives de recherche et d’application des connaissances afin d’améliorer la santé des femmes et des familles.

À la question de savoir pourquoi je suis devenue infirmière, ma réponse a souvent changé durant mes trois années de pratique, témoignant de la diversité des possibilités et des rôles qu’ouvre la profession infirmière. Qu’il s’agisse de recherche, d’activisme, de formation ou de pratique clinique, je suis toujours interpellée et enthousiasmée par le travail des infirmières. Durant ma première année de pratique clinique, je me posais bien des questions sur la prestation des soins et les résultats pour les patients. Comment pouvons-nous faire mieux? Pourquoi cela se produit-il? J’ai constaté qu’à titre d’infirmière, j’étais idéalement placée pour amener des changements et avoir un impact sur la situation. La profession offre des possibilités illimitées et mon travail a été pour moi une source incroyable d’apprentissage personnel et professionnel. Les infirmières sont des leaders qui allient l’action au savoir, à la vision et à la compassion.

Je remercie sincèrement la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada et TD Meloche Monnex de me soutenir dans mes recherches de doctorat.