Sara Ling

SLing Photo - May 2017

Que de choses se sont passées depuis que je suis devenue infirmière il y a 10 ans! J’ai choisi ce métier parce que je pensais qu’il serait intéressant et gratifiant et qu’il me ferait grandir sur le plan personnel et professionnel. La réalité a dépassé mes attentes! Dès l’obtention de mon diplôme d’infirmière, j’ai été embauchée au Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) où je suis actuellement responsable clinique en pratique avancée au service de traitement des dépendances chez les patients hospitalisés. À ce titre, j’ai à mon actif des recherches, des présentations et des publications. J’ai également eu l’occasion d’enseigner à des étudiantes infirmières de premier cycle que j’ai encouragées à demander des stages cliniques dans le domaine de la toxicomanie et de la santé mentale. Les expériences que j’ai vécues en pratique avancée m’ont amenée à entreprendre un doctorat à la Faculté des sciences infirmières Lawrence S. Bloomberg de l’Université de Toronto. Ma recherche doctorale vise à comprendre pourquoi certaines personnes quittent les services de gestion du sevrage avant que les objectifs de leur traitement aient été atteints. J’examine plus particulièrement les facteurs prédictifs d’un départ précoce et j’explore cette question du point de vue des patients. Mon objectif ultime est de mieux comprendre les départs précoces pour élaborer des interventions qui éviteront que des patients mettent fin prématurément à leur traitement.