Trevor Goodyear

Goodyear_Trevor_PhotoJe me suis toujours intéressé aux soins de santé et je voulais travailler de manière utile avec les autres; c’est ce qui m’a mené vers la profession infirmière. Après avoir entrepris mes études infirmières à l’Université d’Ottawa et au Collège Algonquin, j’ai compris que j’avais fait le bon choix et j’ai découvert bien d’autres aspects du métier d’infirmier que j’adore – comme la créativité, la réflexion critique, la collaboration et la vision globale. Je suis fier d’être infirmier et j’apprécie particulièrement le dynamisme et la dimension relationnelle de mon travail actuel d’infirmier en santé mentale auprès des adolescents.

Partout où j’ai œuvré comme infirmier, j’ai été ébahi par la force et la résilience des patients, des familles et des communautés que j’ai fréquentés. Cependant, j’ai aussi été frustré de constater les limites que la stigmatisation et la marginalisation posaient à la santé et au bien-être de certains groupes de la population, à commencer par les toxicomanes. En 2017, j’ai entrepris une maîtrise en sciences infirmières et en santé publique à l’Université de la Colombie-Britannique; mon mémoire porte sur les services de réduction des méfaits auprès des personnes incarcérées qui consomment des drogues.

Je suis ravi d’avoir reçu la bourse infirmière en santé mentale Lundbeck Canada de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada. Je vous remercie de reconnaître ainsi mes efforts.