Haylee Hansvall

Hansvall_PhotoJe n’ai pas décidé à la légère d’abandonner une carrière assurée dans une grande société biotechnologique pour m’engager dans une nouvelle voie professionnelle. Pour savoir si je serais vraiment plus heureuse dans la profession infirmière, j’ai commencé par être visiteuse bénévole auprès des patients d’un hôpital du centre-ville de Vancouver. J’ai retiré de cette expérience une vision nouvelle de la maladie et des déterminants de la santé. J’ai constaté la différence immense qu’une infirmière pouvait faire auprès des personnes en difficulté. J’ai compris que le métier d’infirmière me permettrait de conjuguer mon intérêt pour les sciences de la santé et mon désir de nouer des liens humains sincères.

C’est ainsi que je me suis inscrite au programme accéléré de baccalauréat en sciences infirmières à l’Université polytechnique Kwantlen. Je suis en dernière année de ce programme qui m’a permis de vivre des expériences cliniques allant du traitement des dépendances à la greffe pulmonaire et de réaliser ainsi que je pouvais exceller dans bien des aspects d’une profession extrêmement diversifiée. Actuellement, je travaille comme étudiante infirmière dans une unité de chirurgie, où je parfais mes connaissances des soins infirmiers post-opératoires. La chirurgie me fascine. J’adore rire avec mes patients, répondre à leurs questions en termes compréhensibles et les encourager à s’impliquer dans leurs soins.

C’est un honneur pour moi de recevoir la bourse Johnson & Johnson de la FIIC. Je suis fière d’être engagée dans un processus d’apprentissage continu et d’obtenir des notes particulièrement élevées tout en travaillant à temps partiel. Je suis extrêmement reconnaissante à la FIIC de m’appuyer dans mon cheminement.