Reanne Booker

IMG_2504

Je suis arrivée à la profession infirmière un peu par hasard. En deuxième année de baccalauréat, je ne savais pas vraiment ce que j’allais faire dans la vie. J’ai pris un cours optionnel en soins infirmiers et j’ai compris avant la fin de la session que j’avais trouvé ma vocation. L’automne qui a suivi, j’ai commencé mon baccalauréat en sciences infirmières et je peux affirmer que cette décision a été la meilleure de ma vie.

J’ai eu la chance de trouver une immense satisfaction dans mon rôle d’infirmière praticienne en oncologie et en soins palliatifs. La possibilité d’accompagner les patients et leurs proches dans certains des moments les plus difficiles de leur vie est un honneur et un privilège que je ne prends pas à la légère.

En cette Année du personnel infirmier et des sages-femmes proclamée par l’Organisation mondiale de la santé, j’ai vu les infirmières répondre présentes et assumer un rôle de pointe pour venir en aide aux personnes touchées (directement et indirectement) par la pandémie de COVID-19. Je n’ai jamais été aussi fière d’être infirmière et je suis plus déterminée que jamais à faire tout mon possible pour améliorer la vie et l’expérience des personnes dans le besoin.

J’exprime toute ma reconnaissance à la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada, à ses donateurs et sympathisants et à toutes mes collègues infirmières du pays et du monde entier. Merci pour tout ce que vous faites.