Recherche infirmière clinique

Tous les ans, la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada (FIIC) octroie entre 25 000 $ et 50 000 $ en subventions de recherche pour soutenir la recherche infirmière clinique qui fait avancer les sciences infirmières. La FIIC juge que la recherche infirmière clinique est essentielle à l’amélioration de la qualité de vie et des soins dont bénéficient les patients, les familles et les communautés du pays.

En collaboration avec d’autres professionnels de la santé, les infirmières et infirmiers explorent et font progresser les soins de santé innovateurs tout en jetant les bases d’études futures fondées sur la pratique.

C’est pourquoi la FIIC s’est engagée à renforcer les capacités des infirmières et infirmiers chercheurs du pays en s’associant avec d’autres organismes du secteur de la santé, comme les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), Sigma Theta Tau International et la Société Alzheimer. La sécurité et la qualité des soins de santé passent par la recherche infirmière qui vise à freiner la progression des maladies, à améliorer l’expérience vécue par les patients et à favoriser une meilleure gestion des soins dans les collectivités locales.

Faites un don pour soutenir la recherche infirmière →

Le Programme de partenariats pour la recherche sur les soins infirmiers

Le Programme de partenariats pour la recherche sur les soins infirmiers a innové en encourageant des infirmières et infirmiers chercheurs à s’associer avec des organismes communautaires, des hôpitaux et d’autres organisations du secteur de la santé. Il a permis l’envol de projets portant sur le contrôle des infections, l’efficacité des soins néonataux, la formation des proches aidants de parents âgés, la promotion de la santé, la gestion des maladies chroniques, la santé préventive et la prévention des chutes et des blessures d’un bout à l’autre du pays.

En général, ces études étaient peu coûteuses, avec des subventions allant de 5 000 $ à 50 000 $. De fait, ce premier investissement du gouvernement dans la mise en place de notre Programme de partenariats pour la recherche sur les soins infirmiers a créé la seule source permanente et récurrente de fonds dont ont bénéficié jusqu’à maintenant les personnes qui effectuent des recherches infirmières cliniques au pays.

Le financement public du Programme de partenariats pour la recherche sur les soins infirmiers a cessé à la fin de 2010. Cependant, cela ne signifie pas que cette recherche doive cesser d’être un vecteur d’innovation et de transformation des soins de santé au pays.

À nos yeux, la recherche infirmière clinique est si prometteuse qu’elle devrait devenir une composante permanente de l’infrastructure de recherche en santé au Canada. C’est pourquoi nous continuons de la financer afin qu’elle se poursuive et qu’elle alimente un corpus scientifique en pleine évolution.

« Clinicienne soignant des patients atteints de cancer, j’ai constaté les inquiétudes des survivants, y compris la crainte d’une récidive du cancer. »

Jacqueline Galica, chercheure

Subventions de recherche

Chaque année, la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada, en partenariat avec d’autres organismes, fournit un financement qui renforce les capacités de recherche et améliore les résultats pour les patients.

Possibilités de financement et partenariats actuels

Subvention de recherche FIIC/STTI 2021 : maintenant disponible
Lien pour faire une demande : Subvention de recherche de Sigma et de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada

Institut du vieillissement des IRSC : Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV)

En 2014, le gouvernement fédéral a annoncé le lancement du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV), initiative nationale visant à composer avec la prévalence croissante de la démence et des maladies connexes et à améliorer la vie des personnes qui souffrent de ces maladies, de leurs proches et de leurs soignants. Le CCNV a pour vision de réunir les meilleurs chercheurs canadiens du domaine des maladies neurodégénératives affectant la cognition en un lieu de collaboration et de synergie pour effectuer de la recherche audacieuse, innovante et transformatrice qui aura ultimement un impact sur la qualité de vie et la qualité des services dont jouissent les personnes qui vivent avec les effets des maladies neurodégénératives affectant la cognition et leurs soignants.

La Fondation des infirmières et infirmiers du Canada est un partenaire de la première heure de cette initiative pionnière. À ce titre, nous subventionnons des stagiaires en recherche infirmière qui aident à trouver des solutions innovatrices qui permettront aux Canadiens vivant avec la démence et à leurs proches d’avoir accès à des soins de meilleure qualité et plus rentables. Dans le cadre de la phase II (2019-2024) du CCNV, la FIIC oriente ses subventions vers des stagiaires en recherche infirmière qui se concentrent sur la santé autochtone.

D’autres nouvelles suivront sur les possibilités de financement.

Institut de la santé des Autochtones/ Institut de la santé des femmes et des hommes des IRSC

L’Institut de la santé des Autochtones (ISA) et l’Institut de la santé des femmes et des hommes (ISFH) des IRSC lancent l’initiative des Chaires de recherche autochtone en soins infirmiers visant à soutenir l’établissement de telles chaires. Cette initiative favorisera l’avancement du savoir et la mise en place de pratiques exemplaires dans le domaine des soins infirmiers autochtones, et permettra aux titulaires de ces chaires de travailler en collaboration avec d’autres chercheurs en santé autochtone. Cette initiative facilitera la recherche sur les enjeux de soins infirmiers touchant les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada.

L’initiative comprend un volet de formation et de développement des capacités qui procure une expérience et un milieu de formation pour des stagiaires associés aux titulaires des chaires. La FIIC est fière de soutenir cette initiative en subventionnant des chercheures/chercheurs universitaires en sciences infirmières qui travaillent en collaboration avec les titulaires des chaires.

D’autres nouvelles suivront sur les possibilités de financement.

Pour plus de renseignements, veuillez écrire à cbuckley@cnf-fiic.ca

Critères de recherche

Les recherches que nous subventionnons doivent respecter les critères suivants :

  • La recherche sur les enjeux liés aux soins infirmiers doit être fondée sur la pratique ou servir de base à de futures études fondées sur la pratique
  • La recherche doit répondre au moins à l’une des priorités suivantes :
  1. Recherche effectuée dans un milieu clinique — où des infirmières et infirmiers dispensent des soins — y compris un secteur autre que celui des soins de courte durée, p. ex. dans la collectivité
  2. Recherche qui fait intervenir des chercheurs novices
  3. Recherche menée par des équipes interdisciplinaires
  • La recherche subventionnée doit être utile aux décideurs – c’est-à-dire aux personnes qui contrôlent les ressources en santé ou qui influencent la pratique clinique.

 

La FIIC n’accorde pas de subventions dans les cas suivants :

  • Recherche sur le système de santé, p. ex. recrutement et maintien du personnel infirmier, gestion, organisation, leadership et enjeux découlant de la restructuration du système de santé
  • Projet de surveillance ou d’amélioration de la qualité
  • Bourses individuelles

 

Nous envisagerons de subventionner les évaluations de programmes si l’étude permet l’acquisition de nouvelles connaissances largement applicables à la pratique infirmière.

Nos chercheures/chercheurs

Pamela Baxter RN PhD Chercheure

Projet : Infirmières/infirmiers leaders en soins de longue durée : Prévention, identification, gestion et déclaration des agressions entre résidents

Cette étude vise à décrire les expériences et les réponses des infirmières/infirmiers leaders relativement aux agressions entre résidents des établissements de soins de longue durée en Ontario, au Canada. L’étude comprendra entre 12 et 15 entrevues structurées avec des infirmières/infirmiers leaders. La collecte et l’analyse des données se feront simultanément et s’appuieront sur le Cadre des capacités de leadership en santé LEADS. Ce cadre définit trois éléments du leadership efficace (être, souci du bien-être, action) qui s’expriment dans cinq domaines : 1) être son propre leader, 2) engager les autres, 3) atteindre des résultats, 4) développer des coalitions, 5) transformer les systèmes. Les conclusions de l’étude influenceront les pratiques de leadership de demain, ainsi que la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des interventions futures des infirmières/infirmiers leaders.

 

Louise Racine, RN, PhD – InvestigatorLouise Racine, RN, PhD – Chercheure

Obstacles et éléments facilitants liés au dépistage du cancer du sein chez les femmes réfugiées musulmanes au Canada : étude à méthode mixte

Le projet proposé évaluera les connaissances, les attitudes et les comportements des femmes musulmanes de la province canadienne de la Saskatchewan concernant l’auto-examen des seins, la sensibilisation au cancer du sein et le recours aux programmes de dépistage précoce. Ce projet aidera à mieux connaître la manière dont les femmes immigrantes et réfugiées récemment arrivées au Canada en raison des conflits en Syrie et ailleurs au Moyen-Orient perçoivent leur vulnérabilité au cancer du sein, la façon dont elles voient les risques et les avantages des pratiques de dépistage et les barrières qui s’y rattachent, ainsi que leur degré d’assurance et de motivation face à l’auto-examen des seins.

 

Charlene ChuCharlene Chu, Neurodegeneration in Aging CCNA

Cette année, la bourse du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV) est remise à Charlene Chu, PhD, pour son projet de recherche intitulé : « Élaboration et évaluation d’un système d’intelligence artificielle pour surveiller le déclin fonctionnel et la qualité de vie des adultes âgés atteints de démence dans la communauté ».

Les adultes âgés qui rentrent chez eux après une période de réadaptation ou de soins actifs voient souvent augmenter le risque de déclin de leurs capacités fonctionnelles et physiques. Ceci les rend plus susceptibles d’être réadmis dans le système de santé, voire placés dans un établissement de soins de longue durée pour recevoir l’aide dont ils besoin au quotidien. Les méthodes traditionnelles de collecte de données sur la perte de mobilité, le fonctionnement physique ou les interactions sociales sont notamment limitées par des problèmes d’horaire et un manque de compréhension de la part des participants. Le projet de Charlene Chu vise à permettre la saisie de données cliniquement pertinentes sur les petits changements de façon non intrusive en utilisant l’intelligence artificielle à domicile. Reposant sur un système de capteurs, la machine d’intelligence artificielle sera évaluée pour garantir son exactitude, son acceptabilité et sa réactivité. Durant la première phase du projet, des participants seront recrutés et suivis pendant trois mois, afin de roder la machine et d’en élaborer les algorithmes d’apprentissage avec l’aide d’un clinicien. Lors de la deuxième phase du projet, un autre groupe de participants sera suivi à domicile pour évaluer l’acceptabilité et la réactivité de la machine. Charlene Chu collabore avec des ingénieurs qui ont une vaste expérience de la technologie des capteurs.

Les conclusions de ce projet serviront de base à d’autres interventions sur mesure qui aideront les adultes âgés à préserver leur qualité de vie dans leurs communautés et devraient déboucher sur des économies considérables dans les soins de santé.

 

Félicitations à Jacqueline Galico inf., M.Sc.Inf., CSIO(C), PhD(c), lauréate de la subvention de recherche 2016 de Sigma Theta Tau International et de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada.

Son projet de recherche s’intitule « Pallier un problème courant chez les survivants du cancer : intervention de groupe en ligne pilote visant à atténuer la crainte d’une récidive du cancer ».

Félicitations à Ingrid E. Handlovsky, M.Sc.Inf., lauréate de la subvention de recherche 2014 de Sigma Theta Tau International et de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada.

Son projet de recherche s’intitule « Exploration qualitative des problèmes de santé des hommes gais, de leurs comportements de recherche d’aide et de leurs interactions avec les intervenants en santé ».

2013-2015 Subvention pour projet de recherche concerté

Financez la recherche

Voulez-vous aider les infirmières et infirmiers à trouver de meilleures façons de freiner la progression des maladies, d’améliorer l’expérience vécue par les patients et de favoriser une meilleure gestion des soins dans les collectivités locales?

Saisissez l’occasion! Votre don à l’appui de la recherche infirmière constitue un investissement dans l’amélioration des soins qui se traduira par une population en meilleure santé. De plus, vous soutenez ainsi les meilleurs chercheurs et éducateurs professionnels de la prochaine génération.

La FIIC continue de s’associer avec d’autres organismes du secteur de la santé pour renforcer les capacités des infirmières et infirmiers chercheurs et contribuer ainsi à la santé de nos concitoyens.

Communiquez avec nous pour plus d’information sur les dons visant à soutenir la recherche infirmière.