Scott Ramsay

Photo 2019-05-21, 10 17 25

La plupart des gens choisissent la profession infirmière pour des raisons personnelles. Je ne fais pas exception. Je suis devenu infirmier après que mon jeune frère a été emporté par le cancer il y a bientôt neuf ans. Avant de nous quitter, il m’avait dit qu’il pensait que je ferais un excellent infirmier un jour. J’ai en effet obtenu mon diplôme d’infirmier et j’ai travaillé à l’hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique.

Le courage et la résilience des enfants et de leur famille ont été pour moi une grande source d’inspiration. En clinique externe de neurosciences, j’ai travaillé avec des enfants atteints d’un syndrome post-commotion cérébrale. Cette question me touche de près, puisque j’ai moi-même subi cinq commotions en jouant au hockey junior avant de devenir infirmier. La passion pour ce sujet m’a incité à faire des études supérieures, avec l’encouragement de mes mentors, professeurs et collègues.

Je suis en deuxième année de doctorat à l’Université de la Colombie-Britannique. Jusqu’à maintenant, mes études m’ont beaucoup appris sur le plan intellectuel et personnel. J’entrevois avec beaucoup d’enthousiasme la suite du programme et j’ai hâte de proposer mon projet de recherche. Je compte contribuer à l’amélioration de la santé physique et mentale des enfants et je suis reconnaissant à la FIIC de me permettre de le faire.