Vicky Doiron

Vicy Doiron PhotoDès ma première expérience dans le domaine de la santé, j’ai tout de suite su que j’y ferais ma carrière. J’ai tout d’abord été mise en contact avec le milieu lors d’un projet étudiant dans un foyer de soins. Cette première expérience m’a permis non seulement d’observer des infirmières compétentes et passionnées, mais c’est aussi ce qui a initié la première étincelle de ma passion pour les soins infirmiers, qui est devenue aujourd’hui une grande flamme. Certes, mon parcours professionnel n’est pas le plus traditionnel qui soit. Dès la fin de mon baccalauréat, j’ai commencé ma carrière dans les soins critiques et j’y suis restée pendant près de 10 ans. Même si ce travail m’a toujours passionné, j’avais envie d’en apprendre plus et j’ai donc terminé une maitrise volet infirmière praticienne. Bien que cette expérience ait été des plus enrichissante, l’opportunité de transmettre ma passion et mes connaissances en enseignant les sciences infirmières à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston s’est offerte à moi et je l’ai prise les bras grands ouverts. J’y enseigne entre autres les soins complexes et critiques.

Je complète présentement un doctorat en science infirmière à l’Université Laval. En plus de contribuer à former de futures infirmières, je peux dorénavant contribuer à influencer positivement la recherche dans le domaine infirmier au Canada. Je m’intéresse particulièrement à la relation infirmière-patient et au système de contraintes qui pèsent sur les infirmières dans leur environnement de travail. Je suis très fière et honorée d’avoir reçu cette bourse et je tiens à remercier sincèrement la FIIC et l’AIINB pour cette contribution à mes études doctorales.