Christina Chakanyuka

IMG_0632Métisse autochtone, je suis née et j’ai grandi sur le territoire déné/cri de la région de South Slave dans les Territoires du Nord-Ouest. Je suis inscrite à temps plein au doctorat en sciences infirmières à l’Université de Victoria tout en travaillant à temps partiel comme professeure adjointe. Ayant grandi dans une petite collectivité nordique, j’ai eu la chance de nouer des liens solides avec ma communauté, ma culture et ma terre dès mon plus jeune âge. Je crois que le recours au savoir autochtone dans les facultés de sciences infirmières du Canada, en réponse à l’appel à l’action de la commission de la vérité et de la réconciliation, peut influencer pour le mieux l’avenir de la pratique, de la formation, de la recherche et des politiques infirmières. En étroite collaboration avec ma directrice de thèse Charlotte Loppie, j’ai l’intention d’étudier l’application des pratiques/initiatives de décolonisation aux programmes d’études et aux recherches en sciences infirmières en vue de contribuer à leur mise en œuvre. Je suis convaincue qu’il y a beaucoup à faire dans ce domaine et je m’engage à collaborer avec les communautés autochtones, leurs anciens, leurs infirmières et leurs alliés pour mener à bien ce travail. Je suis très reconnaissante à la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada de soutenir généreusement mon parcours universitaire.

Mahsi Cho (Merci).