Sharon Nield Memorial Award

Je reçois avec honneur la bourse commémorative Sharon Nield.

Pourquoi suis-je devenue infirmière? En 2008, ma mère a reçu un diagnostic de cancer du sein. J’étais sous le choc, convaincue que j’allais la perdre. Ma mère a dit à mes frères et moi de ne pas pleurer, en précisant que les choses iraient bien et que nous devions rester forts les uns pour les autres. Elle a subi une mastectomie qui a permis d’éliminer le cancer qui s’était étendu aux ganglions lymphatiques. Quand ma mère était à l’hôpital, j’ai été frappée par le calme et le comportement rassurant du chirurgien et des infirmières. J’ai admiré la force de ma mère et les soins compatissants dispensés par l’équipe soignante. J’ai voulu offrir à mon tour cette présence rassurante aux autres. Ma mère m’a le plus encouragée à poursuivre mes études, en me rappelant que je devais faire un travail que j’aimais et qui avait de l’importance à mes yeux. C’est à cette occasion qu’est né mon désir de devenir infirmière. Heureusement, ma mère est en rémission depuis sa chirurgie!

Je travaille comme infirmière auxiliaire en Alberta tout en faisant mon baccalauréat en sciences infirmières à l’Université Athabasca. Je suis des cours de promotion de la santé familiale et d’évaluation de la santé, qui me donneront des bases solides pour les stages que j’entreprendrai l’hiver prochain.

Je tire ma fierté de ma volonté d’apprendre sans cesse et de ma capacité d’aller jusqu’au bout de ce que j’entreprends. Une fois que j’ai décidé de faire quelque chose, rien ne m’arrête.

Je remercie du fond du cœur les donateurs de la bourse commémorative Sharon Nield et la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada, grâce à la générosité de qui de nombreuses étudiantes comme moi peuvent poursuivre leurs études et réaliser leurs objectifs de carrière.